Les analyses thématiques du GEAE


Le GEAE publie des analyses produites en rapport avec un ou plusieurs des six thèmes d'analyse du groupe : action & management publics, systèmes d'information, affaires économiques & financières, éthique, collectivités locales et affaires juridiques.

Essentiellement ancrées dans le caractère opérationnel et concret de l'action administrative, ces analyses thématiques, qui prennent la forme d'articles, notes ou fiches techniques régulièrement mis à jour, sont validées par un comité d'orientation et de lecture dans lequel siègent des fonctionnaires des administrations centrales et déconcentrées de l'État, territoriales ou hospitalières.


 

Action & Management publics

La thématique Action & Management publics porte, notamment, sur l'impact des nouvelles technologies de l'information et de la communication sur l'administration dans sa dimension couverte par la sociologie administrative, la science politique ou encore le management public.

- L'open data des taxis
- Le numérique à l'appui des politiques de vieillissement
- L'intervention des agences sanitaires dans le domaine des SI de santé
- Le bilan de la RGPP en matière d'administration électronique
- Le Plan Hôpital 2012


 

Collectivités locales

Les collectivités locales utilisent de façon croissante les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) afin de garantir toujours plus de prestations et de performance via des services publics dont les enjeux de proximité avec les populations prennent une importance considérable avec les mouvements de décentralisation. L'axe Collectivités locales a vocation à analyser l'ensemble des problématiques relatives à l'usage du numérique au sein des collectivités territoriales.

- La dématérialisation, contrainte ou opportunité pour les collectivités locales ?
- Les portails familles
- La révolution de la relation citoyenne


 

Systèmes d'information

Les systèmes d'information (SI) occupent une place de plus en plus importante dans les processus administratifs. Qu'il s'agisse de gestion budgétaire et comptable, de ressources humaines ou des relations avec les citoyens, les SI deviennent incontournables. L'axe SI a pour objet d'analyser méthodiquement l'insertion des systèmes d'information dans la vie administrative, qu'il s'agisse de leur conception, de leur recette, de leur intégration et de leur mise en production.

- La mise en oeuvre du projet Louvois au ministère de la défense
- Le système d'information financière de l'État (SIFE)
- Le système d'information Schengen (SIS)


 

Affaires juridiques

Les collectivités locales utilisent de façon croissante les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) afin de garantir toujours plus de prestations et de performance via des services publics dont les enjeux de proximité avec les populations prennent une importance considérable avec les mouvements de décentralisation. L'axe Collectivités locales a vocation à analyser l'ensemble des problématiques relatives à l'usage du numérique au sein des collectivités territoriales.


 

Éthique

L'Académie française définit l'éthique comme une « réflexion relative aux conduites humaines et aux valeurs qui les fondent ». Les progrès scientifiques et techniques ont conduit les penseurs à se pencher sur une véritable éthique appliquée au domaine de l'informatique et plus particulièrement à celui des nouvelles technologies de l'information et de la communication. La puissance publique occupe-t-elle une place particulière dans cette réflexion ? Quel rôle peut-elle jouer à cet égard ? C'est tout l'enjeu des travaux de l'axe Éthique que de tenter d'apporter quelques pistes de réponse à ces questions.


 

Affaires économiques & financières

Les innovations scientifiques et techniques ont permi, dès la fin du XXe siècle, l'essor de nouvelles technologies de l'information et de la communication. Pour certains, cet essor est le signe d'une ère nouvelle, celle de la société de l'information qui succède ainsi à l'ère industrielle. Les enjeux économiques et financiers liés aux NTIC sont devenus importants et les pouvoirs publics, en tant qu'acteurs ou régulateurs du marché, doivent désormais répondre de ces nouveaux enjeux.