Quelles sont les conditions pour voyager en Italie en 2020 ?

Quelles sont les conditions pour voyager en Italie en 2020 ?

Les tests obligatoires pour entrer en Italie

Depuis le 3 juin 2020, l’Italie a rouvert ses frontières aux ressortissants de l’Union européenne, de l’espace Schengen, du Royaume-Uni, de l’Irlande, de la Suisse, de la Norvège et de l’Islande. Les voyageurs d’autres pays devront attendre un peu plus longtemps. Lire aussi : Les meilleurs endroits pour voyager dans le monde. Les conditions d’entrée pour l’Italie sont les suivantes :

– Les ressortissants de l’Union européenne, de l’espace Schengen, du Royaume-Uni, d’Irlande, de Suisse, de Norvège et d’Islande ne sont pas tenus de se soumettre à un test de dépistage ou de mise en quarantaine.

– Les personnes venant d’autres pays doivent présenter un test de dépistage négatif effectué moins de 48 heures avant leur arrivée en Italie. Ils doivent également s’engager à passer un nouveau test de dépistage une fois arrivés en Italie.

– Tous les voyageurs doivent remplir une déclaration de santé avant d’arriver en Italie.

– Tous les voyageurs doivent porter un masque dans les transports en commun.

Des mesures de quarantaine et de dépistage sont en place jusqu’au 15 juillet 2020. La situation évolue rapidement, il est donc conseillé de se renseigner avant le départ.

Articles en relation

Le prix d’un test PCR en Italie est de 50 euros.

Voyager en Italie nécessite le respect de certaines conditions d’hygiène. Il est donc obligatoire, avant de se rendre dans le pays, de faire un test PCR avec un résultat négatif datant de moins de 72 heures. A voir aussi : Les destinations à découvrir au départ de l’aéroport de Bordeaux ! Le prix du test est de 50 euros.

De plus, le port du masque facial est obligatoire dans les transports en commun et dans les lieux publics. Il est également recommandé de vous faire tester dès votre arrivée en Italie.

Ces mesures sont en vigueur jusqu’au 30 avril 2021. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du ministère français des Affaires étrangères.

Le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux publics fermés en France.

Le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux publics fermés en France. Le laissez-passer sanitaire est un document qui atteste que vous respectez la réglementation sanitaire en vigueur pour vous rendre en France. Le pass sanitaire est obligatoire pour les transports en commun et les logements collectifs. Voir l'article : Les meilleures locations de vacances en France ! Le pass santé est valable pour une durée supérieure à 72 heures. Les formalités d’obtention du laissez-passer sanitaire sont les suivantes :

– vous devez avoir un masque chirurgical ou FFP2 ;

– vous devez présenter une autre attestation de déplacement ;

– vous devez fournir un test PCR négatif de moins de 72 heures ;

– vous devez fournir un justificatif de domicile en France.

Le pass santé est obligatoire pour les personnes voyageant depuis l’Italie. Des mesures de confinement sont en place en France et les règles de distanciation sociale doivent être respectées. Le port du masque facial est obligatoire dans les lieux publics fermés.

Pas de panique, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le pass sanitaire !

1. Le pass santé est obligatoire pour voyager en Italie. Voir l'article : Destinations à moins de 4 heures de Bordeaux en mars ! Il est valable 14 jours et doit être présenté aux autorités italiennes à l’arrivée.

2. Le pass santé est gratuit et peut être demandé en ligne sur le site de l’Ambassade d’Italie en France.

3. La carte santé est valable pour voyager en train, en avion, en bus ou en bateau. Les mesures sanitaires en vigueur en Italie sont les mêmes que celles en France.

4. Les formalités de voyage sont les mêmes qu’en France. Le laissez-passer reste valable si l’état de santé change pendant le voyage.

Devrais-je faire un test PCR avant de prendre l’avion?

La pandémie de coronavirus fait rage en Italie et les autorités ont pris des mesures strictes pour contenir la propagation du virus. Les voyageurs sont tenus de porter un masque lorsqu’ils voyagent dans les transports en commun et il est obligatoire de passer un test PCR avant de prendre l’avion. A voir aussi : Les 10 meilleurs pays pour s’expatrier fiscalement en 2021. Les conditions sanitaires sont strictes et les voyageurs doivent respecter les formalités applicables. Les mesures de sécurité restent les mêmes et les voyageurs doivent prendre les précautions nécessaires avant de voyager.

Voyager en avion pendant la pandémie de Covid-19 : quel document justificatif faut-il présenter ?

Les personnes voyageant en avion vers l’Italie doivent fournir la preuve qu’elles ont été testées négatives pour Covid-19. Les tests doivent être effectués dans les 72 heures suivant le départ et doivent être présentés aux autorités italiennes à l’arrivée. Les voyageurs doivent également porter un masque pendant toute la durée du voyage et respecter les mesures de distanciation sociale. Les conditions d’hygiène à bord des avions sont strictes et les passagers doivent suivre les instructions des hôtesses de l’air. A voir aussi : Expatriation au Canada : les meilleures raisons de le faire. Les voyageurs doivent également présenter un document de voyage justificatif à leur arrivée en Italie. Les formalités de voyage peuvent être remplies en ligne avant le départ. Des mesures de sécurité et de santé sont en place dans tout le pays et les voyageurs sont tenus de les respecter.

Qui vérifie les test PCR à l’aéroport ?

– Italie – Voir l'article : Comment obtenir un visa pour le Canada.

L’Italie a imposé des conditions d’hygiène strictes aux voyageurs en provenance de France. Par conséquent, tous les passagers doivent présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures au moment de l’embarquement. De plus, ils doivent subir un nouveau test PCR à leur arrivée en Italie.

Les mesures de confinement imposées par les autorités italiennes restent en vigueur et les voyageurs doivent porter un masque lorsqu’ils voyagent dans les transports en commun.